logo osthérapie

OSTHÉRAPIE

Cabinet d'ostéopathie à Paris 18eme

Traitements et soins ostéopathiques complémentaires

Interventions à domicile et au cabinet

Consultations sur Rendez-vous et en Urgence

Le cabinet d'ostéopathie

Facilement accessible :

Métro - Marx-Dormoy (ligne 12)

RER - Magenta (ligne E)

Bus - Ordener - Marx Dormoy (ligne 60)

Le cabinet fait parti intégrante de la maison de santé "la chapelle"

Ostéopathie pour tous les profils

Ostéopathie du sportif

Le cabinet d'ostéopathie

Situé au 6 rue Ordener à paris 18 ème, le cabinet d'ostéopathie de la Maison de Santé La Chapelle vous reçoit tout au long de la semaine. Consultation et soins en urgence au cabinet et à domicile. Prise de RDV possible sur doctolib. Contact du praticien au 06 02 62 92 83

Pour prendre rdv en ligne vous pouvez suivre ce lien https://www.doctolib.fr/osteopathe/paris/francois-vigneron-paris

L'ostéopathie pour les seniors

Mobiliser les articulations

Adapter la prise en charge

Conserver son autonomie

Avec les années et sous les contraintes et traumatismes passés gérés ou non, le corps peut suspendre sa faculté innée d’adaptation et commencer à mettre en place des stratégies de compensation. Peuvent alors survenir des troubles et autres problèmes de santé pouvant mener les personnes âgées à perdre mobilité de fait une partie de leur autonomie. Avec l'âge, les organes sensoriels fonctionnent de moins en moins bien et la musculature tend à diminuer de manière significative. Cependant et pour faire face à certains de ces troubles, l’ostéopathe peut intervenir et accompagner la personne âgée :

  • En stimulant les compartiments articulaire et musculaire de la personne âgée, le praticien encourage et favorise la mobilité globale de la personne âgée nécessaire à son autonomie et à la réalisation de ses taches quotidiennes.
  • Par une action proprioceptive, l’ostéopathe peut aider le patient à mieux gérer et contrôler son corps et ses mouvements. Il peut encourager la personne âgée à travailler son équilibre, qui, chez la personne vieillissante fait très souvent défaut et est à l'origine des complications non négligeables(principalement liées aux risques de chute).
  • Des suites d’une opération chirurgicale ou d'un chute par exemple, l’ostéopathe peux contribuer à une meilleure récupération.

Troubles fréquents chez les personnes âgées :

Mal de dos  : 60 % des personnes âgées déclarent des douleurs articulaires ou musculaires et notamment au niveau de la colonne vertébrale. Avec l'âge, les muscles et ligaments perdent de leur superbe, engendrant des douleurs impactant le quotidien.  Les techniques utilisées seront adaptées à l'âge, la condition et la nature des douleurs décrites par le patient. D'éventuelles pathologies rhumatismales ou organiques devront également être prises en considération dans la stratégie thérapeutique à adopter. 

Pose d’une prothèse de hanche : à la suite d’une telle opération, tous les os, ligaments et membranes de la zone ont été soumis à rude épreuve. Adhérences cicatricielles, physionomie articulaire (biomécanique articulaire nouvelle) modifiée, l’articulation de la hanche doit s'adapter au plus vite ( cf : lever dès le lendemain de l'opération) et reprendre sa fonction de support du corps. L’ostéopathe pourra alors travailler sur les groupes musculaires de la région hanche-bassin-lombaire et avorter toutes les fibroses pour permettre au corps de s'adapter et de pouvoir « recalculer » le bon mouvement de hanche, diminuant le retentissement fonctionnel globale de l’opération.

Insuffisance rénale et/ou hépatique : les reins filtrent environ 1 litre de sang par minute. Si l’irrigation sanguine d’un rein (ou des deux) est gênée et qu’il reçoit moins bien le sang qui lui est destiné, il se peut qu'il ne puisse pas accomplir assurer correctement sa fonction de filtration. Le sang moins bien renouvelé pourra être source de multiples problèmes au sein de l’organisme. En mobilisant et drainant efficacement les membres inférieurs, le praticien pourra encourager la fonction de filtration des reins en améliorant la qualité du retour veineux.

Arthrose : elle a pour conséquence un usure précoce des cartilages articulaires. En harmonisant les contraintes que subit l'articulation, en offrant un drainage et une mobilisation correcte , l’ostéopathe pourra aider à diminuer les symptômes douloureux et, sur le moyen/long terme, récupérer une amplitude articulaire correcte et non douloureuses lorsque la prise en charge débute suffisamment tôt.

Pathologies rhumatismales : ce sont des maladies qui induisent qui provoquent une inflammation et parfois un gonflement des articulations. Par des mobilisations articulaires répétées et son action sur les structures articulaires, l’ostéopathe encouragera une meilleure gestion des poussées inflammatoires et par la mobilisation passive des articulations aidera à les faire dégonfler en complément des indictions proposées par son médecin spécialiste.

Perte d'équilibre et risques de chute : l’ostéopathe peut aider son patient à mieux gérer et contrôler son corps et ses mouvements. Il peut encourager la personne âgée à travailler son équilibre, qui, chez la personne vieillissante fait très souvent défaut (organes de l'équilibre et de la proprioception qui font défaut) altérée et est à l'origine des complications non négligeables (principalement liées aux risques de chute).

La prévention et l'importance du toucher

L'ostéopathie est avant tout une médecine préventive, un suivi régulier permettra d’anticiper et de retarder, voire même éviter l’apparition de certains problèmes de santé liés au vieillissement.  L'ostéopathie permet l'accompagnement des personnes atteintes de maladies chroniques telles que l’asthme, les maladies cardiovasculaires, les troubles digestifs, certains cancers et maladies neuro-dégénératives. Via des techniques adaptées et une approche spécifique, le praticien va aider le senior à maintenir un état de santé lui permettant de conserver une autonomie.

osteopathe-seniors-personnes-agées

Un des gestes social les plus indispensables à notre sentiment d’acceptation dans la société est le contact physique. Les personnes âgées isolées ou non, sont des personnes recevant souvent peu/plus d’attention physique et de gestes d’affection au quotidien. Ce facteur peut contribuer à un sentiment d’isolement, et, même si l’on reconnait de mieux en mieux le rôle du toucher dans nos rapports sociaux et leur importance pour notre bonne santé émotionnelle, les personnes âgées continuent bien souvent de souffrir de ce manque de contact physique. L’ostéopathe travaillant avec ses mains, et ce, de façon non douloureuse et non invasive, apporte une attention palpatoire réelle à l’état physique de son patient et ce simple fait constitue une des forces du traitement ostéopathique. A travers ce contact physique direct, il est donné au patient de ressentir son corps, d’identifier des sensations et de se reconnecter avec des sensations corporelles et tactiles.

Ostéopathie du sportif

Suivi des performances sportives

Reprise de l'activité physique

Ré-athlétisation post blessure

Le sport on le sait sollicite les os, les muscles et articulations du corps de manière spécifique. Selon le sport pratiqué, différentes parties du corps entrent en action : les genoux et chevilles au football, le cou et les épaules dans les sports de raquette, les poignets et mains au volley ainsi qu'au basket etc . Chaque sport, dans sa pratique présente des symétries et des asymétries ; il en résulte que certains affections sportives sont plus suceptibles d'émerger en fonction du sport pratiqué. Les sports de raquettes présentent leurs propres problèmes liés à l’asymétrie (bras fort / bras faible) Les traumatismes du sport peuvent aller de la simple douleur musculaire à la déchirure, de l’entorse à la fracture. Chaque sport dans sa pratique et source de troubles physiques liés à l’asymétrie de l'exercice mais également l'intensité et la fréquence avec lesquelles l'activité est pratiquée . Les traumatismes liés à l'activité sportive peuvent aller de la simple entorse à la douleur musculaire en passant par la fracture et la déchirure.

Selon l’importance du traumatisme, l’ostéopathie pourra agir en première intention ou en thérapie de supplémentation à un protocole de soins de réhabilitation qu'il soit médical ou chirurgical.
De nombreux traumatismes sportifs ne sont pas systématiquement améliorés par la mise au repos et ce, malgré l'absence avérée de tout mouvement non douloureux.

Selon l’importance du traumatisme, l’ostéopathie pourra agir directement, ou être une thérapie complémentaire au traitement médical, chirurgical ou de réhabilitation.
La majorité des traumatismes sportifs courants ne sont pas obligatoirement résolus avec le temps et le repos, malgré la disparition de la douleur. Pour redonner une mobilité optimale, l’ostéopathe interroge son patient sur ses antécédents et fait un examen général même après une entorse de la cheville. Une meilleure mobilité des tissus du corps permettra de prévenir certains traumatismes d’effort et, par conséquent, d’augmenter les performances du sportif.

Les antécédents et le contexte traumatique sera abordé lors de la séance et un examen et des tests seront réalisés même sur une entorse de cheville a priori bénigne. Préserver une mobilité articulaire et prévenir certains traumatismes liés à l'effort permet de préserver et d’augmenter les performances du sportif. Que votre pratique sportive soit en loisir ou en compétition, votre organisme est soumis à de nombreuses contraintes spécifiques à votre sport et au geste sportif.

Exemples typiques de troubles associés à une pratique sportive :

  • La pubalgie et l'atteinte des ligaments croisés du genou (football)
  • La tendinite du coude (tennis) et de l'épaule
  • L'entorse de cheville (basketball)
  • Tendinite d'épaule (natation / boxe)
  • etc.

Un point sur les principales atteintes musculaires, ligamentaires et tendineuse liées à la pratique sportive  

 La tendinite est une pathologie très fréquente. Citons par exemple le syndrome de l'essuie glace, trouble fréquemment rencontrée chez les coureurs à pied/ marathoniens , la pubalgie pour les footballeurs, ou les fameux golf et tennis elbow. Lorsque la gaine du tendon est atteinte on parle de teno-synovite.

Les accidents musculaires : contractures, déchirures, élongations et hématomes musculaires notamment dans les sports de contact sont des troubles fréquents dans de nombreux sports. Ces accidents musculaires font souvent surface lors de la pratique de sports avec appuis marqués (squash, tennis, badminton...) mais également dans les sports de contact (rugby, handball ou football). La récupération doit être ordonnée et un diagnostic (à l'aide de tests spécifiques et le cas échéant des examens complémentaires) précis doit être proposé afin d'entamer des soins au plus tôt. Votre praticien vous proposera un planning de reprise sportif cohérent avec votre condition et la nature de votre blessure le tout en accord avec les protocoles médicaux/chirurgicaux en cours et en discussion avec d'autres acteurs qui pourraient intervenir dans votre prise en charge médicale (médecin du sport, kinésithérapeute, préparateur sportif...). 

Les entorses sont à prendre particulièrement au sérieux chez les sportifs. En effet, une entorse mal soignée peut occasionner une récidive de cette entorse, prolongeant durablement la période d'inactivité sportive. Elle peut aussi occasionner des troubles posturaux si elle n'est pas, ou mal traitée. La conséquence ? Une diminution de l'efficacité de votre sportif par exemple, ou encore des douleurs à distance (lombalgie, cervicalgie, syndrome de l'essuie glace...). Si l'entorse de la cheville est bien connue de tout le monde, l'entorse du genou est particulièrement bien connue des sportifs, redoutant la la fameuse rupture des ligaments croisés (handball, football, rugby, ne nombreux sports d'appuis et contacts sont concernés !).

Les troubles osseux. La fracture la plus spectaculaire est la fracture déplacée, avec une déformation parfois visible de l'os ; les marathoniens connaissent plutôt la fracture de fatigue au niveau pied. Votre ostéopathe du sport sera en capacité de suspecter une éventuelle fracture. Il pourra alors vous réorienter vers votre médecin afin d'effectuer des examens complémentaires. La périostite concerne également le tissu osseux, mais cette fois au niveau de la surface de l'os. 

 Les névralgies regroupent certaines atteintes des nerfs. Elles peuvent pointer les nerfs des membres inférieurs ( sciatique, crural ou pudendal chez le cyclite par exemple) et les nerfs des membres supérieurs ( on parle de névralgies cervico-brachiales (chez les rugbymen par exemple qui subissent des pressions importants dns les mêlées) , ou le nerf médian (syndrome du canal carpien). Une étude approfondie des douleurs permettra à votre ostéopathe d'en évaluer l'origine pour mieux vous prendre en charge ou vous ré-adresser pour des examens complémentaires. Le but des manipulations sera de relâcher les

La bursite, cousine de la tendinite d'insertion et de la teno-synovite, cette affection correspond à une inflammation de la bourse séreuse, sorte de coussin amortisseur entre le tendon et l'os. L'hygroma du coude est souvent lié à la répétition de micro traumatismes qui vont finir par provoquer une inflammation de la bourse séreuse. 

Ostéopathie pédiatrique

Déformation du crâne

Psychomotricité de bébé

Suivi post naissance

L'ostéopathie du nourrisson et du bébé : la grossesse et l’accouchement sont des moments particuliers au cours desquels d'importantes contraintes mécaniques vont venir s'exercer sur votre bébé. En fin de grossesse, par manque d'espace, les contraintes mécaniques vont venir s'intensifier au niveau du crâne de bébé et de ses cervicales et plus globalement sur l'ensemble de ses articulations en formation. Ces contraintes mécaniques sont d'autant plus importantes lorsque dans certains cas bébé est ''mal positionné'' dans le ventre de maman. Si tel a été le cas, il est convenu et nécessaire d'aborder en séance comment s'est déroulé l'accouchement, c'est le : ''comment s'est passé votre accouchement ? "
Les déformations du crâne et les tensions cervicales (qui peuvent être à l'origine de torticolis ) constituent avec les reflux gastriques et les motifs de consultations très fréquents en ostéopathie pédiatrique.

Tout défaut d'amplitude doit être évalué et corrigé afin qu'il n'entrave pas l'acquisition des différents réflexes musculaires et posturaux comme la contraction synchronisés de ses muscles (bébé tient sa tête / contracte les muscles de son dos pour se retourner etc.) maintien de sa tête, l'extension de ses jambes (pour préparer la marche). Un suivi régulier est proposé afin de s’assurer qu’aucune gêne/ perturbation ne vient entraver le développement psychomoteur normal de l’enfant, les bilans proposés se font généralement avant chaque période clef du développement psychomoteur de l'enfant :

Les phases cléfs du développement psychomoteur de bébé

vers 3 mois : bébé tient sa tête droite

vers 6 mois : bébé se tient droit lorsqu'il est assis

vers 9 mois : bébé peut se tenir debout sans aide

vers 12 mois : bébé effectue ses premier pas / commence à marcher

Indications en faveur d'une prise en charge (liste non exhaustive) :

  • Travail long (plus de 8h) ou très court (moins de 2h)
  • Grossesse gémellaire
  • Présentation par le siège, par la face ou par le front
  • Naissance prématurée (fragilité du crâne ++)
  • Après utilisation de forceps, ventouse ou spatule en cas de césarienne
  • Attitude ''crispée'' (bras raides, jambes tendues sans relâche)
  • Difficulté pour bébé à tenir sa tête passé 3 mois
  • Cris et pleurs sans raison évidente
  • Sommeil très agité et régurgitations fréquentes
  • Digestion difficile ou agitation du bébé après la tétée
  • Allaitement compliqué (bébé tète peu ou met du temps)
  • Position asymétrique remarquable ( hanche/ bassin/ tête)
  • il met toujours un bras en arrière
  • il dort /tourne la tête du même côté
  • Strabisme divergent ou convergent permanent
  • Troubles ORL fréquents : otites, bronchites à répétition

Le praticien va s'intéresser aux zones soumises à de fortes contraintes pendant la grossesse et l'accouchement. Le travail vise à venir articuler et détendre les tissus des régions du crâne, du thorax, du diaphragme, du bassin et des membres permettant d'étirer pour obtenir la décontraction zone par zone des muscles et articulations de bébé.

Les techniques employées en ostéopathie pédiatrique sont très douces et non douloureuses pour le bébé. La délicatesse des techniques utilisées exclut tout danger.

icone localisation

Maison de santé "la Chapelle"

6 rue Ordener

Paris 18 métro Marx Dormoy

06 02 62 92 83

Contactez-Nous

Pour nous contacter, remplissez ce formulaire de contact

Horaires

  • Lundi: 9:00 - 21:00
  • Mardi: 9:00 - 21:00
  • Mercredi: 9:00 - 21:00
  • Jeudi: 9:00 - 21:00
  • Vendredi: 9:00 - 21:00
  • Samedi: 9:00 - 21:00
  • Dimanche: fermé